|Site de l'université Stendhal - Grenoble 3|
Traverses

Accueil > Traverses > Presentation & Membres > Membres > Vibert Bertrand

Vibert Bertrand

JPEG - 9.3 ko

Professeur des universités

UFR LLASIC

B 301 (Site de St Martin d’Hères)

Courriel

Disciplines enseignées : Littérature française moderne XIXe siècle-XXIe siècle (Sites de Grenoble et de Valence)

Fonctions universitaires principales :

  • Responsable de Recherches et Travaux, revue de Traverses 19-21 (avec Claude Coste) ;
  • Membre de la Commission recherche (ex Conseil scientifique) ;
  • Responsable du Master franco-italien Grenoble-Padoue Lettres-langues pour la partie Lettres (avec Catherine Mariette) ;
  • Responsable enseignant de la Bibliothèque des Lettres et Arts du spectacle.

Autres fonctions universitaires actuelles :

  • Vice-Président de la Commission consultative de spécialité ;
  • Membre du Conseil des ELLUG (Éditions littéraires et linguistiques de l’université de Grenoble 3) ;
  • Membre du conseil de coopération documentaire (Bibliothèque universitaire Droit-Lettres) ;
  • Responsable ASUR (Lycée Champollion).

Curriculum vitae

Formation :

Certifié et agrégé de lettres modernes, docteur et habilité à diriger les recherches.

Expérience professionnelle :

Quatre années d’enseignement secondaire à Dreux et à Lyon (1985-1989), trois années d’enseignement en tant que PRAG au Centre de Valence de l’université Stendhal (1990-1993). Depuis 1993, enseignant-chercheur en tant que MCF (1993- 2008) puis Professeur (à partir de 2008) à l’université Stendhal (univ. Grenoble Alpes).

Activités scientifiques

Section CNU : 9e

Équipe de recherche : Traverses 19-21 (EA 3748)

Thèmes de recherche :

  • Villiers de l’Isle-Adam et la poétique du « conte cruel » ;
  • Les genres narratifs. En particulier la poésie narrative et le conte en prose de l’époque symboliste. L’hybridation des genres ;
  • Henri de Régnier et le tournant de siècle ;
  • Humour et Fumisme. Rire et mélancolie d’une fin de siècle à l’autre (Milan Kundera en particulier pour le XXe siècle) ;
  • Littérature et musique.

Activités scientifiques principales :

  • Responsable de Recherches et Travaux, revue de Traverses 19-21 (avec Claude Coste) ;
  • Membre de la Commission recherche (ex Conseil scientifique).

Autres activités scientifiques actuelles ou récentes, aux plans local, national et international :

  • Responsable du Master franco-italien Grenoble-Padoue Lettres-langues pour la partie Lettres (avec Catherine Mariette).

Direction de recherche (thèses en cours) :

  • Anne Laure Albeyssard : La Mort dans l’œuvre de Villiers de l’Isle-Adam : entre sublimation esthétique et dérives pragmatiques.
  • Élodie Dufour-Magot (codirection avec Gilles Philippe, Lausanne) : Comment peut-on être classique au tournant des XIXe et XXe siècles ? Anatole France, Henri de Régnier, René Boylesve [thèse en cours d’inscription].
Principales publications (par ordre chronologique décroissant au sein de chaque rubrique)

Ouvrages

- Poète, même en prose. Le recueil de contes poétiques en prose 1890-1900, Presses universitaires de Vincennes, « L’Imaginaire du texte », 2010, 419 p.

- Villiers l’Inquiéteur, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, « Cribles », 1995, 417 p.

Éditions de texte (sous ma direction)

- Contes symbolistes, vol III. Georges Rodenbach, Le Rouet des brumes (1901) ; Camille Mauclair, Les Clefs d’or (1897), édition critique avec la collaboration de J. Rime, S. Valenti et M. Viegnes, Grenoble, ELLUG, pour parution début 2015.

- Contes symbolistes, vol II. Remy de Gourmont, Histoires magiques (1894) ; Henri de Régnier, La Canne de jaspe (1897), édition critique avec la collaboration d’A. Kalantzis et M. Béghin, Grenoble, ELLUG, 2011, 534 p.

- Contes symbolistes, vol. I. Bernard Lazare, Le Miroir des légendes (1892) ; Marcel Schwob, Le Roi au masque d’or (1892), édition critique avec la collaboration de Michel Viegnes et Sabrina Granger, Grenoble, ELLUG, 2009, 494 p.

- Villiers de l’Isle-Adam, La Révolte, édition critique avec une postface, « La Mélancolie de l’ange rebelle », Grenoble, ELLUG, 1998, 105 p.

Directions et codirections d’ouvrages ou de n°s de revues

- « La Verve », Recherches et Travaux n° 85, 2014/2, à paraître.

- « Villiers de l’Isle-Adam, conteur et dramaturge », Toulouse, Littératures, n° 71, 2014/2 (avec P. Glaudes), à paraître.

- Henri de Régnier, tel qu’en lui-même enfin ?, actes du colloque Henri de Régnier de Grenoble (février 2013), Paris, Classiques Garnier, « Rencontres », à paraître pour le début de l’année 2014 (cent cinquantenaire de la naissance de l’écrivain).

- « La Haine de la Musique », Recherches et Travaux n° 78, 2011/1 (avec Claude Coste).

- L’Invention du Moyen Âge au XIXe siècle , Représentations du Moyen Âge dans la culture et la littérature françaises du XIXe siècle, codirection avec S. Bernard-Griffiths et P. Glaudes, Champion, « Romantisme et modernités », 2006, 1172 p.

- Impossibles Théâtres, codirection avec B. Bost et J.-F. Louette, Chambéry, Comp’act, 2005, 285 p.

- « Villiers de l’Isle-Adam poète de la contradiction », direction et présentation du numéro « Villiers de l’Isle-Adam » de la Revue des Sciences Humaines, n° 242, 1996-2

Articles ou parties d’ouvrages (depuis 2008)

- « “Le théâtre du demi-monde” dans les contes de Villiers », en collaboration avec P. Glaudes, dans « Villiers de l’Isle-Adam, conteur et dramaturge », P. Glaudes et B. Vibert (dir.), Toulouse, Littératures, n° 71, 2014/2.

- « Nostalgie de l’“être oublié”, dégoût de “l’accord catégorique avec l’être” : des enjeux romanesques d’une contradiction », dans Milan Kundera. Ce que peut la littérature [publication en tchèque], B. Fort, J. Kudrnac, P. Kylousek (dir.), Host, Brno, 2012.

- « Les Cahiers d’Henri de Régnier, ou le laboratoire du songe », dans Les journaux d’écrivains : enjeux génériques et éditoriaux, Cécile Meynard (dir.), Berne, Peter Lang, 2012.

- « Les histoires incertaines d’Henri de Régnier, des récits minimaux ? », dans Françoise Revaz, Sabrinelle Bedrane et Michel Viegnes (éds), Le Récit minimal : entre inaction et non-événement, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2012.

- « Octave Mirbeau conteur cruel ? », dans « Octave Mirbeau », Pierre Glaudes (dir.), Littératures, n° 64, 2011

- « Milan Kundera et “la bêtise” de la musique », dans « La Haine de la musique », C. Coste et B. Vibert (dir.), Recherches et Travaux, n° 78, 2011/1.

- « Paradoxes de l’énonciation et de la réception chez Milan Kundera », dans Marie-Odile Thirouin et Martine Boyer-Weinmann (dir.), Désaccords parfaits. La réception paradoxale de l’œuvre de Milan Kundera, Grenoble, ELLUG, 2009.

- « Don Juan mis à nu par ses amoureuses : variation sur un mythe fin de siècle », Les Cahiers, I, « Actualité de Remy de Gourmont », Éditions du Clown Lyrique, 2008.

- « Ceci n’est pas de la littérature, ou l’expérience tragique du Désespéré » dans « Le Désespéré de Léon Bloy », Caen, La Revue des Lettres modernes, Minard, 2008