|Site de l'université Stendhal - Grenoble 3|
Traverses

Accueil > Traverses > Presentation & Membres > Membres > Vibert Anne

Vibert Anne

JPEG - 58.4 ko

Discipline : Langue et littérature françaises

UFR LLASIC

B 334 (Site de St Martin d’Hères)

Courriel

Fonction

- Inspectrice générale de l’éducation nationale

Thèmes de recherche

Section CNU : 9e.

Thèmes de recherche :

- Rhétorique et argumentation, Éloquence politique et judiciaire, Littérature d’idées.
- Édition de la correspondance de Tocqueville.
- Didactique de la littérature, Littérature de jeunesse.

Curriculum Vitae

- Inspectrice générale de l’éducation nationale depuis 2010
- Maître de conférences, université Stendhal, UFR des Lettres et arts, 2003-2010.
- Maître de conférences 1994-2003 à la Faculté de droit (université Grenoble 2).
- PRAG 1990-1994, Faculté de droit (université Grenoble 2).
- Professeur d’École normale à Chambéry, 1989-1990.
- Professeur agrégé du secondaire en lycée et collège, Lyon, Dreux, 1984-1989.

Diplômes :

- Ancienne élève de l’École Normale Supérieure (Sèvres), 1980.
- Agrégée de lettres modernes 1982.
- Diplômée de l’Institut d’Études Politiques de Paris 1984.
- Thèse de doctorat en langue et littérature française : L’Éloquence parlementaire sous la monarchie de Juillet (Guizot, Tocqueville, Thiers), université Stendhal, 2000.

Principales publications

- A. Vibert (dir.), L’Éloquence judiciaire. Préceptes et pratiques. Grandes plaidoiries passées et contemporaines, Paris, Litec/Éditions du Juris-Classeur, 2003.
- A. Vibert (dir.), Adapter des œuvres littéraires pour les enfants. Enjeux et pratiques scolaires, Scerén-CRDP de l’Académie de Grenoble, 2008.
- « Voltaire au baccalauréat au tournant du XXIe siècle : omniprésence ou absence ? », en collaboration avec G. Plissonneau, Cahiers Voltaire, n° 9, 2010.
- « Écriture d’invention et argumentation », Recherches & travaux, n° 73, 2008.
- « Professeurs de lecture ou de littérature ? Entre dire et faire, une enquête sur le rapport personnel des enseignants à la littérature », en collaboration avec I. Olivier, dans J.-L. Dufays (éd.), Enseigner et apprendre la littérature aujourd’hui, pour quoi faire ? Sens, utilité, évaluation, Presses universitaires de Louvain, 2007.
- « La rhétorique sans Fontanier ou la renaissance de la rhétorique au début du XIXe siècle », dans J.-P. Sermain et F. Douay (dir.), Pierre « Émile » Fontanier. La rhétorique ou les figures de la Révolution à la Restauration, Les Presses de l’université Laval, 2007.
- « Actualité de la rhétorique : pour une propédeutique de l’oral », dans Ph. Clermont et A. Schneider (dir.), Écoute mon papyrus. Littérature, oral et oralité, Scéren-CRDP d’Alsace, Strasbourg, 2006.
- « Tocqueville orateur », Romantisme, n° 133, 2006.
- « Tocqueville et l’éloquence », dans F. Mélonio et J. L. Diaz (dir.), Tocqueville et la littérature, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2005.
- « Tocqueville specta(c)teur de l’histoire », dans Le Moi, l’histoire. 1789-1848, Grenoble, Ellug, 2005.
- « Fontanier : autour et au-delà. La rhétorique dans le premier tiers du XIXe siècle », RHLF, n° 2, 2005.
- « Des discours parlementaires et de la nécessité de les étudier », dans Lieux littéraires/La Revue, n° 7-8, année 2003.
- « Enseigner l’éloquence ? Les rhétoriques d’avocat (XIXe-XXe siècles) », dans A. Vibert (dir.), L’Éloquence judiciaire. Préceptes et pratiques. Grandes plaidoiries passées et contemporaines, Paris, Litec/Éditions du Juris-Classeur, 2003.
- « Y a-t-il encore une éloquence politique après la Révolution ? L’exemple du discours parlementaire sous la Monarchie de Juillet » dans H. Millot et C. Saminadayar-Perrin (éds), Spectacles de la parole, Saint-Étienne, éditions des Cahiers intempestifs, coll. « Lieux littéraires/5 », 2003.
- « L’impression tue l’éloquence », Lieux littéraires/La Revue, n°11-12, 2009.
- « François Arago orateur : un homme de science à la Chambre des députés », dans Les Arago, acteurs de leur temps, Perpignan, Archives départementales des Pyrénées-Orientales, 2010.
- « L’éloquence révolutionnaire : modèle ou contre-modèle pour l’éloquence politique au XIXe siècle ? », dans É. Négrel et J.-P. Sermain (éds), Une expérience rhétorique. L’éloquence de la Révolution, Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, Voltaire Foundation, Oxford, 2002.
- « La rhétorique du discours parlementaire sous la monarchie de Juillet à travers les discours de Thiers et de Guizot », Recherches & Travaux, n° 57, Grenoble, Ellug, 2000.

Télécharger la liste des publications d’Anne Vibert

Informations complémentaires

Autres activités :

- Activité de recherche en didactique de la littérature dans le cadre du CEDILIT.
- Membre du comité scientifique des Cahiers de Lire écrire à l’école.
- Travail en cours : coédition du dernier tome des Œuvres complètes de Tocqueville (Correspondance à divers).
- Membre associé de l’équipe RARE (Rhétorique et Ancien Régime) de l’université Stendhal.
- Conférences et formations en littérature de jeunesse dans le cadre de la formation continue.