|Site de l'université Stendhal - Grenoble 3|
Traverses

Accueil > Evénements > Journées d’études > Journée d’études : "Faire et défaire"

Journée d’études : "Faire et défaire"

Les arts de la marionnette à l’épreuve de la mécanique des fluides
14 novembre 2014, 9h-19h
Amphidice et Grande salle des Colloques

Journée d’études co-organisée par l’université Stendhal et l’université Joseph Fourier.

Contact : Julie Valéro

Depuis quelques années, des marionnettistes investissent des matériaux singuliers, moins malléables que le bois, le papier ou la terre, et qui se dérobent à la forme : les fluides.

Héritée en partie du théâtre de matières allemand, dans lequel la matière prend forme et se transforme au cours même du spectacle, cette voie du théâtre marionnettique est souvent le fait d’artistes soucieux d’interroger la matière et ses propriétés physiques, de manipuler l’impalpable. Les fluides les intéressent tout particulièrement à l’état liquide et gazeux, en cela qu’il s’agit de « structures désordonnées », c’est-à-dire d’ensembles dont les molécules sont libres de se déplacer au hasard.

Autour d’artistes tels qu’Élise Vigneron, Arnaud Louski-Pane et Michel Ozeray cette jourée d’études à pour but d’interroger ces états de matière et les gestes qu’ils impliquent : quelles potentialités offrent les fluides et comment les marionnettistes s’en emparent-ils ? Vers quel(s) langage(s) scénique(s) emportent-ils la manipulation, ouvrent-ils à une nouvelle poétique du plateau ?

Autour de la journée d’études :

Entrée en matière. Les arts de la marionnette et les fluides. Panorama en images, projection d’extraits de captations de spectacles, animée par les L2 Arts du spectacle organisée le 13 novembre à 19h30 à l’Amphidice. Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.