|Site de l'université Stendhal - Grenoble 3|
Traverses

Accueil > Evénements > Colloques > Cinéma et Arts de la scène : interférences temporelles

Cinéma et Arts de la scène : interférences temporelles

Colloque International
26 février et 27 février 2015

Organisé par Robert Bonamy, Didier Coureau, Ariane Martinez et Julie Valero

Descriptif bref :
Le colloque « Interférences temporelles » se propose d’examiner la manière dont le cinéma (ainsi que la vidéo) et les divers arts de la scène (théâtre, mais aussi danse, cirque, marionnette, mime…) ont pu exercer les uns sur les autres une influence dans leur rapport au temps : vitesses et rythmes variables, longues et courtes durées. Les répercussions de ces phénomènes sur la composition des œuvres, la mise en scène, le jeu de l’acteur, la perception du spectateur y seront abordées.
Une réflexion sur les temporalités des archives, s’inscrivant dans le cadre de l’ARC 5 « Archives cinématographiques en Rhône-Alpes : entre documents et création », complétera ces questionnements, en occupant une place particulière au sein du colloque (avec des rencontres et des projections organisées). La question du rapport au temps et à la mémoire, posée par les archives – filmiques, vidéographiques… – impliquera également des réflexions d’ordre esthétique sur les choix spécifiques nécessaires à la conservation des traces des spectacles vivants et éphémères.
Les contributions porteront sur une période étendue, de la fin du XIXe siècle jusqu’au XXIe siècle. Elles ne se cantonneront pas à une sphère géographique précise, ni aux interactions directes, mais pourront montrer que certains procédés temporels peuvent se répondre, d’une culture à l’autre.
Vingt-cinq ans après la publication de L’Image-Temps de Gilles Deleuze, second volume du philosophe consacré au cinéma, il s’agira donc de penser une Image-Temps dans un contexte plus vaste, passant par le cinéma et le regard qu’il porte sur le théâtre et les arts de la scène, et par le théâtre et les arts de la scène eux-mêmes qui, souvent, se réfèrent au cinéma de manière plus ou moins avouée, ou font appel à l’image mouvante de la vidéo ouvrant des espaces virtuels au sein de l’espace scénique.

COMPOSITION DU COMITE SCIENTIFIQUE :
Sandro BERNARDI, Professeur en Etudes Cinématographiques (Université de Florence).
Joseph DANAN, Professeur en Etudes Théâtrales (Université Paris 3).
Suzanne LIANDRAT-GUIGUES, Professeur en Etudes Cinématographiques (Université Paris 8).
Thomas LEABHART, Professeur de théâtre et artiste associé (Pomona College, Claremont, California, Etats-Unis).
Marie-Christine LESAGE, Professeur à l’Ecole Supérieure de Théâtre (UQAM, Montréal).